L'objectif de cette licence est de former des professionnels aux méthodes et techniques actuellement appliquées dans l'amélioration des plantes, y compris tous les apports des biotechnologies. Ils pourront travailler ensuite aussi bien sur des plantes de grande culture que des plantes maraichères, ornementales... Depuis les débuts de l'agriculture, les hommes ont changé les plantes pour les rendre mieux adaptées à leurs besoins. La domestication des espèces faite par nos ancêtres il y a quelques milliers d'années a considérablement modifié les plantes en créant des plantes cultivées à partir de plantes sauvages. Depuis plus d'un siècle, les connaissances apportées par la génétique ont ouvert la voie à une intégration plus rapide de caractères d'intérêt dans les plantes. Le développement de la génomique et des disciplines associées ont permis ces dernières années de cibler davantage les gènes impliqués dans les caractères d'intérêt et de mener à la création de variétés mieux adaptées à notre demande, qu'elle provienne des agriculteurs, des industries, des réseaux de distribution ou des consommateurs. Le sélectionneur gère et entretient une très grande diversité qu'il recombine pour en tirer le meilleur parti. Les grands objectifs de l'agriculture de demain, qu'il faut préparer dès aujourd'hui, sont la limitation des intrants et des impacts environnementaux, tout en assurant les besoins alimentaires d'une population humaine croissante à l'échelle mondiale. Une meilleure connaissance des processus de la nutrition des plantes, de leur adaptation à la sécheresse, de leur résistance aux maladies et agresseurs assurera la création de variétés productives et plus respectueuses de l'environnement en leur apportant les gènes les plus efficaces, que ce soit par des approches de sélection assistée par marqueurs ou génomique, ou par transformation génétique. La culture in vitro est aussi associée à ces progrès en facilitant l'obtention de plantes impossibles à produire autrement et en contribuant à leur multiplication. Ces nouveaux outils d'aide au travail du sélectionneur ont considérablement changé les pratiques de l'amélioration des plantes.

L'essentiel des approches scientifiques et techniques présentées s'applique à la plupart des plantes cultivées, de grande culture, potagères, ornementales... mais avec des investissements différents, liés au marché économique de l'espèce. L'obtention par croisement et la sélection de meilleurs individus, puis leur production, sont au centre de cette formation associant méthodes traditionnelles et biotechnologies.

La formation prépare également à l'insertion en entreprise. Un projet tutoré de mise en situation et un stage en milieu professionnel complètent la formation.

Les personnes formées doivent être capables d'animer une équipe pour mettre en œuvre ces techniques dans des conditions fiables et en toute sécurité, dans des entreprises d'importance variable. Les missions qui leur sont confiées se situent dans les secteurs de la création variétale ou de la multiplication des semences et des plants.